Farfetch : Store of the Future

La plateforme e-commerce Farfetch a révélé il y a quelques semaines la version beta de son Store of the Future ayant pour objectif de révolutionner l’expérience en boutique. Le concept ? Enfin réalisé le vœu pieux du secteur du retail de créer un vrai parcours omnicanal et sans coutures entre le monde digital et physique. On/Limited vous explique ce nouveau lancement en passe de devenir incontournable pour tous les acteurs du secteur.

Farfetch : une plateforme e-commerce mais pas seulement

Créée en 2008 par José Nevès, Farfetch est la première plateforme e-commerce spécialisée dans les vêtements et accessoires de luxe. Selon Alexa, elle devance ses concurrents Yoox et Net-à-Porter en termes de trafic de site.

Cependant selon les projections de son fondateur, la part du commerce en boutique physique représente aujourd’hui 93% du total des ventes d’articles de mode et pèsera encore 80% en 2025. Le e-commerce étant certes en croissance comparé au brick and mortar, Farfetch ne peut stratégiquement pas négliger les 4/5ème du commerce global si l’entreprise veut continuer son ascension. Le lancement du Store of the Future prend alors tout son sens.

The Store of the Future : explications et fonctionnement

The Store of the Future est une nouvelle solution retail permettant de lier les deux mondes online et offline en utilisant la data pour améliorer l’expérience en point de vente”. Telle est la définition faite par José Nevès.

Le principal objectif est donc l’utilisation de la data afin d’offrir à chaque consommateur une expérience unique et personnalisée en boutique À ce titre Farfetch a donc développé quelques outils pour sa version beta permettant de répondre à cette promesse : un login propre à chaque consommateur le reconnaissant lorsqu’il se rend sur le point de vente, une penderie munie d’une puce RFID pouvant détecter quel produit est actuellement consulté par le consommateur et l’ajouté directement dans sa wishlist (consultable en point de vente et sur l’e-store), une expérience de paiement mobile similaire à celle déjà utilisée dans les Apple Stores et enfin un système permettant de connecter l’ensemble de ces technologies entre elles et sur l’application Farfetch, déjà existante.

Cependant, Farfetch n’a ni la vocation, ni la légitimité, ni les compétences pour développer d’autres matériels techniques pour les points de vente des marques partenaires. La société compte donc développer un réseau de partenaires regroupés sous une plateforme de création semblable à l’App Store d’Apple.

Enfin, l’entreprise a indiqué que la première ouverture est prévue pour l’automne 2018 en partenariat avec Browns, marque rachetée par Farfetch depuis peu.

En conclusion The Store of the Future de Farfetch repose sur trois piliers :

Sources :  https://www.businessoffashion.com/articles/bof-exclusive/inside-farfetchs-store-of-the-future http://www.vogue.co.uk/article/farfetch-announces-store-of-the-future Crédit image : Farfetch

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *